Passage d'openbsd 6.6 à 6.8

Rédigé par cafou Aucun commentaire
Classé dans : BSD Mots clés : aucun

Ayant récupéré une machine sous openbsd 6.6, j'ai souhaité la mettre à jour. J'ai donc cherché comment passer d'une version à une autre proprement.

Le chemin devra toujours s'opérer des N version(s) transitoire(s) jusqu’à la version cible.

Pour commencer il faut toujours se référer aux notes de transition écrite par l'équipe de développement respectivement celui-ci pour le passage de la 6.6 à la 6.7 et ce dernier pour le passage de la 6.7 à la 6.8 https://www.openbsd.org/faq/upgrade67.html pour le passage de la 6.6 à la 6.7, et https://www.openbsd.org/faq/upgrade68.html pour le passage de la 6.7 à la 6.8.

Petit aparté, si un micro-logiciel a été installé pour un matériel spécifique sur la machine, il peut être utile de le marquer comme à "mettre de côté" par le système. On fait ça avec la commande pkg_delete -X nom_micrologiciel , si la commande est passée sans arguments, elle parsera l'ensemble de ceux installés et demandera individuellement pour chacun d'eux.

Une fois la vérification pré mise à jour et vérifié qu'il reste 1,6 Go minimum sur le /usr ont peut lancer la commande de passage à la version suivante.
Exemple de commande de commande sysupgrade

sysupgrade va télécharger les composants de bases, vérifier leurs signatures et redémarrer la machine quand cette commande est passée sans arguments.
  • bsd : Le noyau de base.
  • bsd.mp : Un noyau multi-architecture.
  • bsd.rd : Le noyau pour le système de base en mémoire ram. Un peu comme initrd.
  • baseXX.tgz : Le système de base minimal.
  • compXX.tgz : Une archive contenant des compilateurs , des fichiers d'entêtes et des bibliothèque de fonctions.is
  • manXX.tgz : L'ensemble des manuels des commandes.
  • xbaseXX.tgz : Les bibliothèques de fonctions et utilitaires pour X11.
  • xfontXX.tgz : Les polices de caractères pour X11.
  • xservXX.tgz : Le serveurs X11 en lui-même.
  • xshareXX.tgz : Toutes les pages de manuel relatives à X11 et les paramètres régionaux.

Une fois la machine redémarrée, on met à jour les paquets avec la commande idoine pkg_add -u

Puis on lance le patch avec la commande syspatch.
Exemple de commande de commande syspatch.

syspatch met à jour les binaires dans le système de base (ce qui provient des sets) et n'est pas lié du tout aux packages (qui se trouvent tous dans /usr/local/). syspatch va mettre à jour le kernel ou des composants de bases comme unwind, dhcp, iked etc...

Il est conseillé de redémarré la machine après cette une commande.

Une fois ceci fait, on recommande le cyle de manière presque presque identique en suivant les inscructions du guide : sysupgrade, sysmerge, pkg_add -u, syspatch, puis on redémarre une dernière fois pour terminer les opérations. Et voilà , c'est terminé !

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot vqqb ?

Fil RSS des commentaires de cet article